Retrouver un boulot, ma méthode !

Recherche d’emploiCadres supérieurs actuellement à la recherche d’emploi, vous n’en pouvez plus de cumuler les entretiens d’embauche sans résultats probants ? Voici comment je me suis sorti de cette situation.

La dure réalité du marché du travail

À la recherche d’emploi pour cause de chômage technique, j’étais certain, avec mon curriculum vitae et avec mes expériences professionnelles de trouver du travail rapidement.

Toutefois, malgré mon enthousiasme et mon optimisme, j’ai vite déchanté lorsque j’ai été confronté à la réalité. Occupant autrefois le poste de cadre supérieur, j’ai eu beaucoup de mal à me faire réembaucher car, pour les cadres expérimentés comme moi, les offres d’embauches ne sont pas très nombreuses.

Par la suite, lors des rares occasions où j’ai trouvé une proposition de travail correspondant à mon profil, la concurrence était très rude. La crise actuelle ne facilitant pas les choses, le nombre de cadres dirigeants se retrouvant au chômage ne cesse d’augmenter chaque jour. Un bon positionnement sur le marché de l’emploi est ainsi nécessaire pour se faire repérer par les entreprises susceptibles d’embaucher. Ainsi, pour multiplier mes chances, j’ai dans un premier temps fait appel à un cabinet de recrutement.

Malheureusement, malgré les honoraires demandés par le chasseur de têtes, les retombées sur ma carrière professionnelle n’étaient pas à la hauteur de sa prestation. C’est vrai, des offres de travail j’en ai eu par leur intermédiaire, avec même quelques entretiens. Malheureusement, la majorité d’entre elles ne me correspondaient pas tant au niveau de la nature de l’emploi, que concernant la rémunération. Peut-être que je me suis tout simplement adressé à un cabinet non compétent. Dans tous les cas, je m’étais juré que l’on ne m’y reprendrait plus.

Cadreo n’est pas un simple job board

Plateforme emplois

Pour changer de stratégie, un ancien collègue de travail m’a alors conseillé de passer par internet car, paraît-il, les entreprises utilisent de plus en plus ce canal pour trouver leurs nouveaux salariés. Déjà présent sur Facebook, qui ne m’a été d’aucune aide soit-dit en passant dans ma quête d’emploi, je me suis inscrit sur les deux réseaux professionnels les plus réputés à savoir Viadeo et Linkedin. Et pour multiplier les opportunités, j’ai même opté pour des abonnements payants.

On m’avait déjà fortement recommandé de tenter ma chance avec les plateformes emplois, et effectivement, la chance a vraiment tourné quand un ami dans le même cas que moi m’a présenté un nouveau site emploi : cadreo.com. Seulement, à la suite de la mauvaise expérience avec le cabinet de recrutement, j’étais un peu sceptique. Après tout, cet ami en question a d’ores et déjà trouvé un travail à la hauteur de ses attentes, par ce biais.

C’est pourquoi, lorsque cette connaissance m’a vanté les mérites de cette filiale de Regionsjob, je me suis inscrit malgré tout sur le site, me disant que je n’avais pas grand chose à y perdre et sans doute plus à y gagner.

Et en ce moment, je suis en train de négocier mes conditions d’embauche avec mon futur employeur. Je croise les doigts pour que tout se passe bien. Je suis très impatient d’entrer dans la vie active, après ces nombreux mois d’oisiveté.

Écrit par Phyl le dans Actus au fil de l’eau

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : erwdn3be8q