Mettez-vous au vélo !

Vélos en location

Me déplacer quotidiennement en vélo ? Ça ne m’avait pas traversé l’esprit jusqu’à mes dernières vacances aux Pays-Bas. Et voilà, il y a déjà plus d’un an maintenant que j’ai troqué ma petite berline contre un deux roues. Dans l’avenir, j’envisage d’adopter définitivement ce moyen de transport.

Les Français montrent un regain d’intérêt pour le vélo

Il vrai qu’en comparaison des Pays-Bas, de la Suède ou de la Suisse, le vélo ne fait pas encore partie des moyens de transport les plus utilisés en France. Toutefois, dernièrement, on compte de plus en plus de Français adeptes de ce moyen de déplacement, notamment dans les centre-villes. La preuve, pour l’année 2013, près de 2 785 000 vélos ont été vendus. Et cela sans parler de l’aménagement de nombreuses pistes cyclables constatées dans l’ensemble des grandes villes françaises.

Le plus bel exemple est Paris avec ses 371 kilomètres essentiellement réservés aux cyclistes. J’ai eu le bonheur d’emprunter quelques unes de ces pistes à l’occasion d’un séjour professionnel dans la capitale. Je renouvellerai volontiers l’expérience même s’il convient d’être vigilant lorsque la circulation automobile est très dense. Mais n’est-ce pas tout simplement les signes de l’engouement des Français pour ce mode de transport ? D’ailleurs, lors de l’achat de ma bicyclette, j’ai été impressionné par le nombre de boutiques en ligne se consacrant au vélo et aux accessoires pour cyclistes.

J’ai craqué pour deux modèles à savoir un pliable pour sa facilité de rangement et un hollandais de style vintage en clin d’œil à mon séjour à Amsterdam. J’ai fait mon shopping sur Cyclable.com. En effet, sur ce magasin en ligne, le choix est très large, tant en matière de marques, que de modèles. J’y ai également trouvé l’ensemble de mes accessoires, ainsi que mes kits de réparation et mes produits d’entretien.

Les bonnes raisons pour se mettre au vélo

Pistes cyclables

Comme beaucoup d’entre vous, le vélo était auparavant pour moi un équipement surtout associé aux loisirs sportifs. J’ai rapidement changé d’avis quand je me suis aperçu qu’en ville, c’était surtout un moyen de transport hors pair pour échapper aux embouteillages. En plus, le vélo est aussi très économique, car le plus gros des dépenses réside essentiellement dans l’achat de la bécane.

A la différence des automobilistes et des motards, les cyclistes sont dispensés d’assurance, même en cas d’utilisation quotidienne. Il suffit d’une assurance de responsabilité civile, pour se protéger des éventuels dommages ou dégâts causés par, ou sur son vélo. Bref, un budget très raisonnable, puisqu’en comptant les frais liés à la réparation et à l’entretien, je dépense en moyenne 100 € par an. Ce n’est même pas le budget essence mensuel que je consacrais à ma voiture.

J’ai aussi été séduit par ce deux roues du fait de son côté très pratique. Rien de tel qu’une bicyclette pour arriver à l’heure à tous ses rendez-vous, sans avoir à subir les contraintes et les énervements des bouchons interminables. De plus, pas de soucis pour trouver des places de stationnement pour vélos, même dans les centres urbains. Enfin, cela me permet d’avoir une activité physique quotidienne et régulière ce qui est tout "bénéf" pour ma santé ; sans oublier que ce mode de transport est également très écologique : il ne pollue pas mais gare à la pollution de l’air que subissent, eux, les cyclistes en inhalant les particules fines produites par les automobilistes !

Écrit par Phyl le dans Sport

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : c9hnxmvvsi