Nouvelle tendance outre Atlantique : des hommes aux fesses fermes

Fessier masculin

Pour ce billet, je vais vous parler d’une nouvelle préoccupation masculine, qui n’est pas forcément la mienne, mais de toute évidence fait des adeptes aux Etats-Unis... Le fessier de ces messieurs. Eh oui, les Américains s’inquiètent d’avoir (pardonnez l’expression) un "joli petit cul" et des sous vêtements masculins sont même commercialisés à cette fin (façon culotte raffermissante, c’est exactement ça). Alors, glamour ou pas ?

"Dix astuces pour avoir des fesses d’enfer"

Lit-on typiquement dans les périodiques féminins, Elle, Grazia et autres magazines pour ados ingrates ou quadragénaires stressées. Bon, dans notre cas c’est donc le même topo aux States, mais pour les hommes. Les Américains, eux, n’ont pas l’air de stresser ; il faut dire qu’il existe une opération de chirurgie esthétique qui permet de se faire faire de belles petites fesses rebondies.

Et pour nos amis yankees, la somme coquette de cette dernière ne constitue pas nécessairement un obstacle. À tout solutionner par la chirurgie, on y croit déjà plus trop, mais il existe tout de même des options plus courageuses dans le combat contre les fesses molles...

Un esprit sain dans un corps sain

Le culte du corps bodybuildé taillé comme un dieu grec, c’est bien américain. Cette obsession pour le maintien d’un postérieur ferme est-elle pour autant bien virile ? Nos camarades des States n’en doutent visiblement pas : nombre d’hebdomadaires masculins prodiguent des conseils dans le but de muscler, modeler, bref booster son derrière...

Des exercices de gym au jean moulant, en passant par les boxers shorts spécialement étudiés pour mettre en valeur les attributs arrières, les Ricains ne se dégonflent pas. Des fesses "au top" seraient un moyen de renforcer sa confiance en soi, ou encore de se permettre de porter des pantalons plus seyants. Ça, on peut au moins le leur concéder.

Moi, ce que j’en dis...

Fesses homme sportif

En résumé, la méthode la plus simple et sans effort pour atteindre au postérieur idéal est le "Form slimming trunk" : il s’agit en fait, simplement, de l’équivalent des gaines sculptantes de mesdames. Pourquoi pas le porter lorsqu’on est habillé, mais force est de constater que le vêtement en lui-même est plutôt laid.

Quant à la gym, je dis cent fois oui, même si la meilleure solution pour un derrière tonique reste à mon sens de pratiquer le vélo, la natation... ou même l’équitation. Au moins c’est le corps tout entier qui en profite, et on se vide la tête au passage. Cela vaut mieux que quelques mouvements insipides entre deux Big Mac, vous ne croyez pas ? Et vous, êtes-vous aussi inquiets de la tenue de votre postérieur ?

Écrit par Phyl le dans Actus au fil de l’eau

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : qyfsp32c69