Sports insolites, viril ou pas ?

Street golfDans la mode comme dans le sport, il faut bien avouer qu’on rencontre des trucs étonnants, non dénués parfois d’un certain ridicule. Comme je suis un mec viril, je vais vous parler aujourd’hui de sport, plus exactement de deux sports que je trouve insolites : le street golf et le curling.

Je ne veux pas dire par insolite que ces disciplines sont débiles ou sans intérêt, mais je dois admettre que je n’en saisis pas bien le principe : le golf, qui trouve ses racines dans un cadre de pleine nature, perd toute son essence si on réduit les distances et qu’on y joue dans la rue, non ? Autant jouer au mini golf ! Quant au curling, je le vois davantage comme l’expression du folklore de quelque contrée nordique que comme un sport en soi. J’ai donc mené l’enquête pour voir au-delà de ces préjugés...

Le street golf ou "golf urbain"

Né dans les années 1740 à Édimbourg selon la légende, il s’agit d’un jeu dérivé du "vrai" golf qui se joue en milieu urbain. Jusqu’ici, rien d’étonnant. Il existe de nombreux clubs et tournois de street golf à travers le monde, notamment à Londres.

La particularité fondamentale du terrain de golf urbain est qu’il est privé d’espace vert : et pour cause, il se joue en ville. Les parcours incluent cependant des obstacles dits "naturels" dans le sens où ils sont typiques du milieu urbain : relief, véhicules... Il s’agit avant tout d’un jeu d’adresse comme son grand frère le golf tout court.

La discipline remporte apparemment un succès particulier en Angleterre et en France, mais personnellement je ne connais pas de joueur de street golf dans mon entourage ! Et vous ?

Match de curling

Le curling, la "pétanque sur glace"

Ce sport tient une place officielle aux Jeux Olympiques d’hiver depuis 1998. Particulièrement pratiqué en Écosse (décidément !) jusqu’au XIX siècle, il se pratique sur glace et consiste à placer des pierres en granit poli le plus près possible d’une cible appelée "la maison".

Pour ce faire les joueurs emploient un équipement, le "balai de curling" destiné à atténuer les forces de frottement de la pierre sur la glace (on se rappelle de ses cours de physique au lycée !) et ainsi faciliter l’avancée de celle-ci. Une partie de curling dure en moyenne 2 heures et se dispute entre deux équipes de 4 curlers : à chaque tir, deux d’entre eux frottent vigoureusement la glace devant la pierre tandis que les autres leur indiquent de balayer, ou non, en fonction de la trajectoire. Quand je disais que c’était folklo !

En guise de conclusion

Que dire de ces pratiques étranges ? De même que la robe en viande de Lady Gaga, de tels sports me laissent pantois. En tout cas les compétitions de curling sont très rigolotes à regarder ; je ne sais pas si je recommanderais cette discipline pour avoir un fessier ferme, du moins c’est une option à envisager pour l’hiver lorsqu’il gèle trop pour sortir faire son footing !

Écrit par Phyl le dans Sport

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : bdny47rndv