Comment organiser un enterrement de vie de garçon ?

Soirée dans un bar

Poussé par mon enthousiasme, je me suis proposé volontairement d’organiser l’enterrement de vie de garçon d’un de mes meilleurs amis. J’étais alors loin de me douter combien la tâche allait être complexe. Ma récente expérience vous sera peut-être utile. Lisez l’article qui suit.

Essayez les professionnels !

Je pouvais faire simple pour l’enterrement de vie de garçon de Thomas. J’aurais invité ses connaissances, ainsi que ses proches et on se serait tous retrouvés dans son bar préféré. Il n’aurait rien trouvé à redire. De plus, le garçon est vraiment sympathique et tout lui aurait convenu. Toutefois, en sachant que ce n’est pas tous les jours qu’on perd son célibat, j’ai décidé de mettre les petits plats dans les grands.

Pour cela, j’avais besoin de faire appel à des professionnels de l’animation. On m’a alors conseillé orienté vers de nombreux sites où trouver des prestataires et j’ai finalement trouvé le prestataire sur l’un d’entre eux. D’ailleurs, en saisissant cette adresse, je m’attendais à y trouver une dizaine de contacts de professionnels, mais en réalité, c’est plus qu’un annuaire que l’on trouve sur Evenementiel Pro. Mariage, Noël d’entreprise, anniversaire… Quels que soient l’évènement et la fête que vous organisez, soyez sûr de trouver ce que vous cherchez.

Des idées de gages et de défis

Enterrement de vie de garçon

Un enterrement de vie de garçon est généralement associé à des défis et des gages. Et pour celui de Thomas, il n’était pas question pour moi de faire entorse à la tradition. Pour marquer le coup, je devais trouver des idées originales. Dans un premier temps j’ai pensé à nous déguiser en Drag Queens.

Les challenges seraient alors de défiler dans les rues de notre quartier et le gage serait de se faire prendre en photo dans les bras de passants. Malheureusement, les copains ont trouvé ces épreuves trop faciles à réaliser. Toujours un peu dans le même esprit, mais dans un style diffèrent, je trouvais également très amusant de lui faire vendre des préservatifs dans les rues piétonnes. Au final, personne n’arrivait à se mettre d’accord sur le choix des défis.

Dans la pratique

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à faire du paint-ball. On a bien-sûr pris la peine de le déguiser en cochon rose après avoir mis en scène son enlèvement factice. Et comme défi le futur marié devait franchir tous les obstacles sans être touché. C’était presque mission impossible avec son costume visible à cent mètres. Quoi qu’il en soit, l’idée était géniale et tout le monde s’est amusé.

Maintenant pour ce qui est de l’organisation de cet évènement, cette responsabilité revient généralement aux témoins. Les lieux et la date sont laissés à l’appréciation des participants à la fête. Les endroits les plus courants sont les discothèques, ce qui est festif mais sans grande originalité. Enfin, toutes les dépenses liées à l’enterrement de vie de garçon reviennent aux organisateurs.

Écrit par Phyl le dans Actus au fil de l’eau

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : yyy2qgt5gj