Le flower power toujours à la mode ?

Après cette courte pause je souhaiterais aborder le sujet de la mode des années 70, car j’ai revu la comédie musicale Hair il y a quelques jours et je me demandais si l’on pouvait considérer que ce style était toujours à la mode.

Tout d’abord je ne sais pas si on peut faire un rapprochement avec les tenues fleuries des hipsters, cela me parait un peu réducteur mais je pense qu’avec la mode du vintage qui reste vraie saison après saison, on ne peut que se tourner à un moment donné vers le flower power... Mais qu’est ce que ça veut dire exactement, pour le commun des mortels ?

Mode du flower-power

Hype, le pouvoir des fleurs ?

Dans un premier temps je ne vais pas parler exclusivement pour les hommes, je me pose simplement la question de savoir pourquoi le style hippie aurait toujours sa place dans la mode. Si on le considère d’un point de vue purement esthétique, pourquoi pas, et je parle sans jugement de valeur : c’est vrai qu’il s’agit d’un look frais, agréable mais est-ce qu’on en ferait pas un trop maintenant que nous en avons quitté le contexte idéologique ?

Ce que je veux dire, c’est que s’habiller comme Berger (personnage de Hair) et ses acolytes, là oui ça serait dépassé, décalé, voire carrément déplacé. Pourquoi imposer ça à ses contemporains ? Bon, je plaisante, je n’ai rien contre ce style mais il faut être réaliste : les vrais hippies, ça se perd, alors pourquoi s’acharner à les imiter s’il n’y a aucune conviction derrière ?

Le roots, face cachée du hippie

Vêtements hippie Plus sérieusement, je ne sais pas si vous avez remarqué mais nous avons depuis quelques années une sorte de "néo" style baba cool sur le marché : le roots. En fait, à l’origine, ces deux modes n’ont rien à voir l’une avec l’autre et c’est mon sentiment d’y voir une corrélation même si elle est implicite. Je définirai le roots de manière simpliste, mais grossièrement c’est un style associé au reggae et donc porté par ceux qui en écoutent.

Par dérivation, il est aussi porté par ceux qu’on appelle les "teuffeurs" qui écoutent de l’électro, de la drum‘n’bass, participent à des free parties... Bref c’est bien beau tout ça, mais quel rapport avec les hippies ? À mon sens, le flower power et le roots sont porteurs d’une dimension marginale associée à la drogue, à la musique et, pour les purs et durs, à un mode de vie.

Pour nous les hommes, ça se résume à quoi ?

J’ai l’impression que le flower power est moins aisé à porter pour un homme que pour une femme, mais c’est aussi parce que les novices comme moi se cantonnent en général au côté "fleuri" des tenues. En réalité, le look hippie se compose de divers détails, chemises hawaïennes certes mais aussi jeans patte d’eph, chèche, fourrures, bandeaux dans les cheveux...

Je garde malgré tout le sentiment que le flower power d’aujourd’hui est un look reconstitué : pour un homme une chemise cintrée et un jean bootcut surmontés d’un keffieh suffisent à se donner un petit air seventies, mais mieux vaut se les procurer en friperie ou dans les tiroirs de son père que chez Celio !

Écrit par Phyl le dans Mode

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : gdvdjzb7pd